Présentation

« Un site documentaire dédié »

Site Internet dédié au dispositif Lycéens et apprentis au cinéma en Auvergne-Rhône-Alpes

Fondée en 1986, l’AcrirA a pour but de mener un travail en réseau autour du cinéma. Tout au long de l’année, elle met en œuvre diverses actions pour favoriser la découverte des films et la rencontre des publics dans les salles du réseau. De plus, l’AcrirA coordonne, avec Sauve qui peut le court métrage, Lycéens et apprentis au cinéma et Passeurs d’images en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les objectifs

Lycéens et apprentis au cinéma a pour ambition de former des spectateurs curieux et critiques en faisant découvrir aux jeunes des œuvres marquantes du cinéma, et en leur donnant la capacité d’analyser et de cerner les enjeux d’un film. Ce double objectif d’initiation au cinéma et d’éducation à l’image est présent dans l’attention portée à la sélection des titres proposés, comme dans la volonté de développer les initiatives et les actions qui accompagnent, prolongent et enrichissent la projection du film dans la salle de cinéma. Le dispositif offre aux jeunes la possibilité de découvrir avec leurs enseignants des films classiques ou récents, français ou étrangers, à des conditions de tarification très réduite. Ouvert à tous les types d’établissements scolaires (publics, privés, enseignement général ou professionnel, CFA, MFR et IME) et à toutes les salles de cinéma, il favorise un accès égalitaire à la culture cinématographique et irrigue en profondeur le territoire régional.

La coordination régionale

Dès 1993, la mise en œuvre du dispositif en Région Rhône-Alpes est confiée à l’Association des cinémas de recherche indépendants de la région alpine. Suite à la fusion des Régions et, étant donné l’étendue du nouveau territoire régional Auvergne Rhône-Alpes, elle revient, à partir de 2017, à l’AcrirA (Grenoble) et à Sauve qui peut le court métrage (Clermont Ferrand). Dans le cadre de Lycéens et apprentis au cinéma, leur rôle est d’élaborer les programmes en concertation avec l’Instance nationale du CNC et le Comité de pilotage régional, d’informer les différents partenaires, de favoriser le dialogue entre les salles et les lycées, d’harmoniser les propositions d’accompagnement pédagogique (documents, site Internet, formations pour les enseignants, animations pour les élèves, ateliers, rencontres avec des professionnels, participation à des festivals, etc.) et d’assurer le suivi technique de l’ensemble du projet (relations avec les distributeurs, élaboration du planning de circulation des copies, du calendrier des projections, obtention des KDM etc.)

Dans le cadre de ce dispositif, l’ACRIRA travaille en étroite collaboration avec Sauve qui peut le court métrage, Lux, Auvergne Rhône-Alpes Cinéma, l’Institut Lumière, les DAAC de Lyon et Grenoble, l’Université Lumière Lyon 2, la Maison de l’Image d’Aubenas, la Maison de l’Image de Grenoble, L’Équipée de Bourg-lès-Valence, les salles de cinéma et les festivals rhônalpins. Cette mise en synergie des nombreux acteurs de la région garantit au dispositif sa dynamique, sa diversité, sa cohérence et sa qualité. Site dédié au dispositif : laac-auvergnerhonealpes.org

Lycéens et apprentis au cinéma bénéficie du soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du CNC, de la DRAC, de la DRAAF et des rectorats de Lyon et Grenoble.

Ce financement public important, et inscrit dans la durée, a permis au fil des années un véritable enracinement du dispositif dans les 8 départements de l’ancien territoire régional.